Wednesday, October 7, 2009

Abdelwahab Doukkali

dans une famille traditionnelle de Fès, Abdelwahab Doukkali est l'une des plus grandes figures de la chanson marocaine.

Initié dès son plus age à la musique, mais aussi au théâtre, à la peinture, et au dessin, il développera sa vie durant un parcours entièrement dédiée à la création artistique sous ses multiples formes.
Son parcours de chanteur prodige est jalonné de triomphes populaires d'une ampleur peu égalée au Maroc.
En 1959, alors qu'il n'a que 18 ans, il signe des succès retentissants avec deux enregistrements qui sont restés dans les mémoires : «Grain de Beauté» et «l'Automobile»

Signe de son éclectisme, alors que la gloire lui tend les bras, il quitte la chanson pour l'activité théâtrale et s'engage dans la troupe de Théâtre National, pour jouer « Le Barbier de Séville ».

C'est en 1962 que la carrière d'Abdelwahab Doukkali va prendre un tournant capital avec la consécration que lui accorde l'incontournable scène musicale du Caire, la capitale de la chanson et de la musique arabes. Il y effectuera jusqu'en 1965 de fréquents séjours et y donnera de très nombreux concerts qui asseoiront définitivement une réputation désormais internationale.

De retour au Maroc en 1965, auréolé d'un prestige et d'un popularité immense, il accumule les succès et les récompenses comme chanteur, compositeur et aussi comme acteur : Disque d'Or avec la chanson « Mana illa Bachar », vedette du premier film de long métrage marocain : « Al Hayatou Kiffa « ( Vaincre pour Vivre ), acteur dans un film de Youssef Chahine.

Egalement compositeur, A. Doukkali crée un Concerto pour Luth. Il est encore acteur pour le premier long métrage du cinéma lybien : « Feu Vert «. Il obtient par deux fois, en 1985 et en 1993, le Grand Prix du Festival de la Chanson Marocaine à Mohamedia et à Marrakech, et en 1991, consécration suprême, il est élu Personnalié du Monde Arabe de l'Année.

En 2001 le Maroc reconnaissant lui décerne le titre honorifique de Doyen de la Musique et de la Chanson Marocaine, au cours d'une cérémonie émouvante où il reçoit en trophée un Rebab d'Or !
A l'instar des autres étoiles de la chanson arabe, que le Festival des Musiques Sacrées a accueilli dans le passé, Abdelwahab Doukkali se présentera à ce concert de Fès, sa ville natale, avec un répertoire particulier dédié à l'univers mystique du soufisme et basé sur des poèmes spirituels et humanistes, programme qu'il a appelé « La Nuit Soufi ».

No comments: