Saturday, February 2, 2008

Gnawa



Les Gnawa sont une confrérie soufi du Maroc, d'Algérie et de Tunisie. Il sont les descendants actuels des esclaves noirs emmenés du Gahna, de Guinée ou du Sénégal par les conquêtes arabes de la fin du XVIIème siécle.
Les confréries actuelles des Gnawa pratiquent encore des rituels importants où la musique et le chant jouent un röle essentiel. Les cérémonies Gnawa ont toujours un objectif thérapeuthique : guérir, agir contre les influences négatives ou en faveur d'esprits favorables. Les rites peuvent souvent être très long, et aboutissent à des transes de possessions.
Le vendredi soir dans la cour d'une maison appartenant à la confrérie Saiddiya se déroule le rituel de la lila. Avant le commencement de la cérémonie on présente au maâlem (le maître de cérémonie) des enfants qu'il oigne de la sueur de son front afin de les éloigner du mauvais sort. La cérémonie commence toujours au son du Guembri (un long luth au manche cylindrique dont les trois cordes en boyau sont tendues sur une table d'harmonie en peau de chèvre) accompagné par les joueurs de quaquabou ou krakabs (castagnettes de métal en forme de 8).
C'est toujours le maâlem qui joue le Guembri, sur lequel il interprètre des mélodies particulières propres à chaque melk (entité surnaturelle qui vient chevaucher le possédé).
Chaque adepte ne peut être possédé que par le même melk et ne peut être possédé que si la mélodie est joué par le guembri. Sept couleurs sont associées aux différents mlouk et rendues visibles par des foulards qui servent notamment à retenir les danseurs lorsque la possession est trop intense.

Ecouter Gnawa

No comments: